Wizkid et Burna boy: Quand l’afro fusion fait danser Paris

Bonjour à tous et à toutes. Dans l’article qui suit, nous allons parler de Wizkid et de Burna Boy.  Mais plus particulièrement de leurs points communs : ils sont tous deux nigérians et c’était en octobre, pour ces deux artistes internationaux, leur première tournée avec un passage en France !

Commençons par Wizkid, son concert était le 26 octobre 2019 à Paris sur la scène du Docks Pullman.

A l’occasion du « Starboy Fest » , Wizkid à ambiancé toute la salle du Docks Pullman pour son premier concert en France !

We heard vous raconte l’évènement, mais avant de commencer qui est Wizkid ?

Pour ceux et celles qui ne le connaissent pas, Wizkid est une pop star nigériane.

Chanteur, auteur et compositeur, l’artiste a une côte sans cesse grandissante. Cette dernière est dû à sa constance artistique et à son ascension sur le plan international. En effet, grâce à ses multiples collaborations de renoms tels que MHD avec « Bella », Chris Brown avec « African Bad Gyal » ou encore Drake avec « One Dance » (Oui oui, Il a co-écrit et co-produit le titre « One Dance ». Non ce n’était pas JUSTE une collaboration !), Wizkid bénéficie d’une bonne présence sur les réseaux sociaux. Cela  lui vaudra en 2014, d’être le premier artiste nigérian à atteindre la barre des 1 millions de followers sur son compte Twitter.

Une popularité sur le web qui depuis ne cesse de croître, comme le montre également son nouveau record d’un million de vues sur Youtube en 24h pour son nouveau son « Joro », qu’il est le premier chanteur africain à atteindre.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’artiste, passons au concert !

Pour son premier concert en France, Wizkid n’a pas fait les choses à moitié. La liste des guests était juste TOP ! Dadju, Innoss’b, Tiwa Savage, Cheu-b, Leto, Dj Tunez et bien d’autres.

Il nous a fait plaisir en reprenant les titres phares de sa carrière tels que « Ojuelegba » en passant par « Caro » mais aussi avec le dernier tube en liste « Joro ».

Nous pouvons vous affirmer que pour une première en France, nous lui avons fait hommage.  Il a même promis pour sa prochaine tournée, de commencer par la France !

Voici quelques photos de l’évènement

Place maintenant à Burna Boy. Ses concerts étaient les 29 et 30 octobre 2019 à Paris sur la scène de l’Olympia.

Pour son « African Giant Returns Tour », c’est sur la mythique scène de l’Olympia que Burna Boy a fait sa grande entrée tant attendue pour sa première tournée internationale. L’annonce du concert du 30 octobre affiche complet en 2 jours. A la demande du public, il ajoute une deuxième date, le 29 octobre.

 

We heard vous raconte l’évènement, mais avant de commencer qui est Burna Boy ?

Vous ne connaissez pas Burna Boy ? Pas bien grave ! Auteur, compositeur et interprète, luttant pour l’émancipation africaine, cet artiste est aujourd’hui l’un des Africains les plus suivis sur internet.

Distingué par Youtube et Spotify, Apple Music révélait il y a peu que ses sons « ont été streamés plus de 100 millions de fois ». L’artiste a même été récompensé aux BET Awards 2019 dans la catégorie « meilleur projet international » grâce à sa chanson « Ye » (c’est sûr que vous avez déjà entendu ce son quelque part, je vous laisse vérifier en allant écouter sur YouTube), devant Aya Nakamura, Dosseh ou Mr Eazi.

Polyvalent, il a fait diverses collaborations avec Lily Allen sur « Heaven’s Gate », ou encore Angélique Kidjo sur « Wombolombo Something » qui sont deux styles totalement différents.

2019 fût une année prolifique pour l’artiste nigérian. Notamment avec la sortie en juin de son album « African Giant » dans lequel on peut retrouver « On the Low », « Gun Body » avec la belle Jorja Smith ou encore « Killin Dem » avec le fameux pas de danse « Gbese » qu’il exécute avec brio.

Passons au concert ! Étaient présents Dj Henry X, Dj MS, Chily et Says’Z. Oui je vous l’accorde la première partie n’était pas folle mais des célébrités tels que la youtubeuse Yanissa XoXo, le chanteur Dadju ou encore le comédien Fary étaient présents dans la salle.

Il nous a fait plaisir en reprenant les titres phares de sa carrière tels que « Ye » en passant par « Anybody » mais aussi avec le dernier tube en liste « Another story».

Voici quelques photos de l’évènement

 

Conclusion :

We heard était présent lors de ces deux concerts.

Pour leur premier concert en France Wizkid et Burna Boy n’ont pas déçu et ont fourni des prestations de qualités. De plus les places de concert ayant été vendu dans des délai record, il est certain que Wizkid et Burna reviendront sur l’hexagone prochainement.

Si vous ne saviez pas qui étaient ces deux artistes, nous espérons que cet article vous en a donné un petit aperçu !

See you,

 

@Hilary

PS : n’hésitez pas à lire nos autres articles : NGS,  Alpha Wann, Festival des cultures urbaines, Adèle

CatégoriesNon classé

10 réponses sur “Wizkid et Burna boy: Quand l’afro fusion fait danser Paris”

  1. Une preuve de plus que le son de Burna a de l influence internationalement est sa collaboration sur le dernier projet Mania du groupe Fall Out Boy. Il sera le seul invite de l album notamment sur le titre Sunshine Riptide .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.