Future : « High Off Life », son nouvel album certifié disque d’or en en 30 minutes

Bonjour à tous, dans l’article qui suit, nous allons parler du rappeur US Future. Nous aborderons la sortie de son nouvel album HIGH OFF LIFE et sa certification aussi rapide que Kirikou.

Le 15 mai 2020, Future sortait « HIGH OFF LIFE » avec des featuring à tomber.

Future Portrait 1
Portrait du rappeur Future en 2017 Instagram @future / Twitter @1future

Quelle annonce!

Pour la sortie de son album, Future a été ingénieux.

En effet, il a dévoilé en janvier 2020 le son « Life Is Good » en collaboration avec Drake . Un feat qui a eu son effet auprès du public, car il s’est placé pendant deux semaines, aux premières places du Billboard.

C’était sans compter sur les affiches dans time square, les teasers sur instagram, les couvertures de magazine et pour finir, l’écriture dans le ciel à l’aide de fumée d’avion.

Future en couverture du magazine XXL
Future et Drake dans le son Life is Good
Affiche de Spotify sur Time Square annonçant la sortie de l’album

CLIQUER ICI POUR VOIR LA VIDEO –> Annonce album dispo FUTURE

Future est un monstre

5 des morceaux de l’album font partit du TOP US sur Apple Music. Les 21 morceaux sont dans le top 40 ! Après 8 albums, 16 mixtapes, 109 singles dont 53 feats et 72 clips le tout en 10 ans, We heard vous confirme que ce type est bien un monstre.

Un album, 21 sons et pleins de guests tels que Travis Scott, NBA Youngboy , Lil Uzi Vert , Meek Mill et bien d’autres.

Couverture de dos de l’album High Off Life

Une certification rapide qui n’aurait pas pu se faire en France

Future a dévoilé un remix du morceau  « Life Is Good »  avec deux des rappeurs les plus chauds du moment, DaBaby et Lil Baby. Ce qui forcément, a fait grimper son taux de streams et augmenté la hypede son album.

« Life Is Good »  était déjà quadruple single de platine avant la sortie de « HIGH OFF LIFE »

C’est naturellement que dès sa sortie, la Recording Industry Association of America (RIAA), garante des certifications aux États-Unis, a compilé toutes ses ventes de singles ainsi que les pré-ventes, pour offrir à Future une nouvelle certification en or, 30 minutes après la sortie de son album, vous vous imaginez!

Quelques différences entre organisation américaine et française.

Contrairement au RIAA (organisation américaine), le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP organisation française), ne compte pas les streams de la même façon.

En France :  le barème décompte une vente tous les 1500 streams.

Aux États-Unis : le barème décompte une vente tous les 1250 streams.

En France : ne sont pas comptabilisés les streamings gratuits (comprenant les vues YouTube).

Aux États-Unis : une vente est comptabilisée tous les 3750 streams gratuits.

Exemple : Pour donner un élément de comparaison, le clip de « Au DD », à 147 millions de vues, n’est pas compté dans le calcul de l’album « Deux frères ».

En France : ne sont pas pris en en compte les singles précédant la sortie d’un album. Ils ne sont pris en compte qu’une fois l’album sortit.

Aux États-Unis : sont pris en en compte les singles précédant la sortie d’un album.

Exemple : “À l’ammoniaque” dévoilé de nombreux mois avant la sortie l’album « Deux frères », n’a été comptabilisé dans l’album qu’à partir du 5 avril 2019 qui est la date de la sortie de l’opus.

Ces dernières années, après l’incroyable explosion du streaming, le SNEP a réformé plusieurs fois ses modes de calcul pour mener à un système se voulant plus précis

En janvier 2019, le SNEP a fait des modifications. Premièrement, une vente d’album représente 1500 écoutes en streaming, contre 1000 précédemment.

Par conséquent, un artiste qui aurait réalisé 10 000 ventes n’en réalise plus que 6 667 aujourd’hui. De plus, le SNEP a également modifié les seuils d’obtention des singles d’or, de platine et de diamant un an plutôt. Depuis, un single d’or équivaut à 15 millions de streams (contre 10 millions auparavant).

L’objectif de cette politique plus stricte ? Déterminer avec plus de rigueur la consommation réelle d’un album. Pour cela séparer les écoutes assidues du playlisting.

Alors que dites-vous de l’album? Quel est votre son fav ? Le disque d’or mérité? Le SNEP est trop sévère ? On attend vos réponses sur Instagram, @weheard_ ou en commentaires.

See you,

@Hilary

 

CatégoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.