Retour sur ces trois coups de com’ qui m’ont marqué.

La concurrence

Aujourd’hui la concurrence est de plus en plus importante dans l’industrie de la musique et notamment du rap.

On le sait tous, il est important de se démarquer en tant qu’artistes et de suivre une stratégie marketing pour se différencier. Les plus gros vendeurs que l’on connait excellent dans ce domaine tel que PNL, Nekfeu ou encore Stromae.

Je vous propose de revenir sur trois coups de com’ spécifiques qui selon moi sont bien pensés.

De la fiction à la réalité

pnl bene affiche

 

En 2017 PNL sort une trilogie de clips qui raconte une histoire à travers les titres « Naha », « Onizuka » et « Bené » la partie finale de ce short film.

Pour annoncer ce dernier des affiches sont placardés dans Paris. Un avis de recherche avec un numéro et une photo de l’acteur Django Macha communément appelé Coca. En effet en passant l’appel les fans sont tombés sur le morceau Bené.

L’un des points fort de PNL est le story telling, l’idée d’allier fiction et réalité avec cette opération de promotion créée une immersion dans ce court métrage.

Le public du groupe est attaché aux personnages et se sent donc lié à un degré plus important aux deux frères.

Le mystère que cultivent Ademo et NOS rend plus fort l’envie d’appartenir à leur cercle QLF. Leur but est de générer une forte attraction autour d’eux et leur univers.

Bené cumule actuellement 35 millions de vues.

Un lien fraternel avec son public

En 2016 lors du dernier concert de sa tournée Feu à Bercy, Nekfeu annonce la sortie de son album surprise Cyborg .

Ce qui est intéressant c’est la stratégie one to one adopté par le fennec. Un SMS a été envoyé simultanément à chaque personne dans la salle.

Pour les amateurs de sa musique vous savez que la bande occupe une grande place dans sa vie et fait l’objet de thème récurrent dans ses textes.

Cette stratégie lui ressemble parfaitement, la proximité avec son public est ce qu’il y a de plus important pour lui en tant que rappeur. Le lien presque fraternel qu’il entretient avec sa fanbase est mis à l’honneur avec ce message dans lequel il tutoie et utilise un phrasé fédérateur.

Il insiste toujours pour offrir quelque chose d’exclusif à son public qui le lui rend bien en générant un engagement sans pareil à chaque projet. À l’image de la séance unique de cinéma pour LEV ce message permet de maintenir un lien privilégié avec son public.

Cyborg est certifié disque diamant sans promotion grâce au buzz et au bouche-à-oreille.

Le Bad buzz, frein ou opportunité ?

 

En février 2013 Stromae sort son single « formidable » qui a beaucoup fait parler à l’époque.

Tout commence quand une vidéo du chanteur en train de manger du taboulé dans sa voiture est posté sur youtube. L’homme qui filme l’importune et sous-entend qu’il serait tombé dans l’oubli. La vidéo est relayée sur les réseaux sociaux et dans les médias, Maestro décide alors de se servir de ce bad buzz pour aller plus loin artistiquement.

Il écrit « formidable » et se met en scène dans les rues de Bruxelles accompagné de caméras cachées.

L’interprète de « Alors on dance » feint d’être ivre et crie des paroles de sa chanson, les passants le film et poste les vidéos sur la toile. Les polémiques deviennent alors plus importantes à son sujet, il crée un vrai buzz autour de lui. Quelques jours après, l’artiste belge sort le clip et tout prend enfin sens, le single passe partout et connait un vrai succès.

Ce coup de com’ lui sert de tremplin pour booster les ventes de son album « Racine carré » sortie en aout 2013.

Le génie de prendre à contre-pied un buzz négatif pour en faire un buzz positif a été très bien exécuté c’est donc pour ça que tout le monde s’en souviens encore aujourd’hui.

Un enjeu majeur

Ce sont trois façons différentes de se démarquer mais qui ont autant d’impact.

Aujourd’hui passer par les canaux de promotions habituelles n’est plus suffisant pour marquer les esprits. Pour vendre il faut innover, le public devient plus exigeant en matière de contenue et attend d’être surpris par le fond ainsi que la forme de chaque message.

Étudiante en communication je suis particulièrement sensible aux stratégies autour des artistes et de leurs projets.

Il est important de souligner l’effort qu’investissent ces artistes mais également le travail et la réflexion des consultants com’ et market’.

Retrouvez mon dernier article ici

@Fadiat

logo Weheard couleur abricot, composé de trois barres parallèles (celle du milieu plus petite) avec we heard écrit en dessous et we heard and you en dessous de we heard.

CatégoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.